Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vivons Piolenc

Tri sélectif, déchéterie, ramassage des ordures ménagéres

Le 1er janvier les colonnes de tri de ramassage des ordures ménagères étaient mises en services. La mise en route concomitante des fêtes de fin d'année n'avait pas été très heureuse.

Aujourd'hui les abords des points de collecte sont en général assez propre, mais il n'est pas rare de devoir balader ses poubelles d'un point à l'autre à cause de trop plein...ou colonne bouchée...1

A cet inconvénient se révèle bel et bien gênante aujourd'hui les odeurs émanant des colonnes de déchets:

- surtout de celles de déchets compostables (nourriture en décomposition)

- cerise sur le gâteau également des jus très peut ragoutant qui s'écoulent sur la chaussée lors des vidanges des dites colonnes.

Nous ne sommes pas en été !

Qu'en sera-t-il lors des fortes chaleurs?

Il faudrait à minima :

- prévoir un nettoyage juste au moment des vidanges des colonnes.

- une cadence de vidange plus rapide

Nouveau désagrément dans la réorganisation du service "tri" : les déchèteries. Plus particulièrement les nouveaux badges.

C'est à Camaret que tous les habitants de la communauté de commune doivent se rendre pour commander le nouveau badge d'accès aux déchèterie" puis y retourner pour faire l'échange.

Plusieurs habitants mécontents de cette organisation ont interpelé le maire. Ils ne comprennent pas pourquoi devrait-il se déplacer jusqu'à Camaret le village d'à côté!

Voici donc ci-dessous la réponse trouvé sur le site municipal.

Et pour ceux qui n'ont pas Internet? Nous supposons qu'ils peuvent écrire par courrier papier?

Cette "centralité" qui éloigne "des services dus" à la population est irritante.

 

1 Peut-on mettre en place un registre des incidents? Colonne trop pleine, bouché ?incivilité?

Peut-on informer l'ensemble des plus âgés du dispositif de ramassage porte à porte qui leur est dédié?

Merci

 

Tri sélectif, déchéterie, ramassage des ordures ménagéres

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article